La Bible dit : « Il n’y avait parmi eux (les Apôtres), ni pauvre ni indigent… » (Actes 4 : 34)

La « parabole des talents » nous inspire et nous invite à suivre ce modèle économique qui consiste à investir en vue d’en faire un profit qui sera partagé entre nous les membres de ce corps que nous formons. L’histoire de Joseph en Egypte. L’exemple de la redistribution des pains donné par Jésus-Christ lui-même suffisent, quand nous sommes vrais et bien éclairés, à nous guider dans ce modèle de vie en Assemblée chrétienne.

L’Eglise autrement c’est celle qui monte la garde, grâce à de bons leaders qui prennent en charge des jeunes gens pour les former en tant que Sentinelles veillant jour et nuit « aux portes de la Cité. » comme nous le prescrit La Bible. David était un Serviteur de Dieu qui faisait la guerre aux méchants. Comme La Bible le dit le dit si bien : « Dieu hait le méchant » (Psaumes 11 : 5). Quand David s’était levé pour affronter Goliath le géant, il était un jeune homme qui s’est révolté contre la méchanceté et les défis que posait le méchant à ses frères et sœurs dans le pays. Tout le monde se comportait en vaincu, tout le monde avait peur d’être victime.

C’est le cas en Haïti actuellement. Et quand David a décidé de se lever pour marcher vers Goliath, on le déconseillait. Mais Dieu dit dans la Bible que tu as en mains : « J’ai trouvé en David, l’homme selon mon cœur. » (Actes 13 : 22). Il est vrai que ce n’est ni par la force ni par la puissance que David le roi combattit les méchants, les ennemis du peuple puisqu’il paraissait petit devant ce géant Goliath, mais l’esprit qui vivifie a pu armer son bras, armer son cœur pour le combat, car La Bible dit que « les lâches ne sont pas ceux et celles qui verront le ciel ». Le psaume 127 de David est clair en ce sens. Nos fils et nos filles sont appelé-e-s à se tenir DEBOUT à la porte pour PARLER à nos ennemis, les méchants. Sinon : C’est En vain que vous vous levez tôt, vous vous couchez tard… Et la Bible dit aussi que à certains moments, dans des situations où nous faisons fi des recommandations, de la Loi et que nous PRIONS au lieu de Nous LEVER et MARCHER à l’instar de David pour contrer les Goliath qui nous font trembler… ÉCOUTEZ bien ça, frères et sœurs : « Ta PRIÈRE même est une MALÉDICTION. » (Proverbes 28 : 9).

Nous sommes à un carrefour où l’Eglise doit se lever, car cette situation NOUS regarde !!! Il ne reste que NOUS comme ESPOIR de revirement de la situation infernale que ne mérite pas un Peuple qui prie autant !!! Sans discrimination ni exclusion de tous ceux et celles qui invoquent le Tout-Puissant, AUTREMENT, en vue d’accomplir le service de Sentinelles aux Portes de la Cité qui nous est confié par Le GRAND MAÎTRE de l’Univers. Force et foi.

 N.B: « Nous ne connaissons qu’en partie, nous ne prophétisons qu’en partie… » (1 Corinthiens 13 : 9), « Car si quelqu’un croit savoir quelque chose, il n’a pas encore connu comme il faut connaître » (1 Corinthiens 8 : 2).